vendredi 8 février 2013

Cygne Noir - 3 : Le sacre de fer






Quatrième de couverture :


Le pouvoir est la pire tentation.

Eugenie Markham n’a pas son pareil pour chasser du monde des humains les êtres surnaturels qui s’y risquent. En revanche, elle peine à stopper la guerre qui dévaste son propre royaume, Terre-de-Daléa.
Son seul espoir : la Couronne de Fer, un artefact légendaire redouté de tous. Mais qui l’aidera dans sa quête ? Elle ne peut guère se fier aux hommes de sa vie, Dorian et Kiyo… Or, pour maîtriser les pouvoirs incommensurables de la Couronne, elle devra résister à une terrible tentation, au risque, si elle échoue, de détruire son âme et deux mondes.


Mon (humble) avis :

Bon alors, j'ai attendu et fini trois autres livres avant de faire cette chronique, ce qui fait que je n'ai pas les idées méga fraiches à son sujet. 

J'étais assez contente, en lisant le livre, et puis l'inconstance de l'héroïne m'a un peu tapé sur le système. Ne vous méprenez pas, j'ai aimé le livre, mais ce point m'a vraiment perturbée. J'aime bien ce monde, le fait qu'Eugénie voyage entre le monde de son père et celui de sa mère. Ce qui se déroule aussi, la quête d'Eugénie. 

Cependant, en plus du fait qu'Eugénie, change d'homme comme de chemise, surtout en se trouvant des excuses bidons (je résiste, sûre et certaine. Mais il est sexy quand même. Mais j'aime toujours l'autre. Mais il le mérite. Et puis,...Tant pis!). Elle me semble un peu trop naïve. Sérieux, elle va chercher une couronne qui est censée l'aidée à imposer son autorité sur son ennemie. Et puis elle s'étonne que juste la menace de son utilisation ne soit pas efficace? Non mais, d'où elle sort?

J'ai aimé l'évolution de ses relations avec sa soeur. Tout en restant méfiante, elle parvient à trouver une sorte de confidente qui connait un minimum ce qu'elle vit, entre les deux mondes et en tant que potentielle mère de l'héritier qui dominera le monde, elle aussi.

Je me réjouis de lire la suite cependant, j'ai vraiment dévoré ce tome, tout comme les précédents. L'écriture de l'auteur est agréable, tout en n'étant pas simpliste non plus. Richelle Mead est une valeur sûre à mes yeux ^^. Cet avis à l'air négatif, mais j'ai vraiment apprécié cette lecture. Si les héroïnes étaient parfaites, du début à la fin, ça serait lassant, certainement.






Références :
Auteur : Richelle Mead
Titre : Le sacre de fer
Série : Cygne Noir
Edition : Milady
Mon appréciation : Bien 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire