mercredi 13 mars 2013

Les Vampires de Chicago - 6 : Morsure de sang froid






Quatrième de couverture :

Road trip à hauts risques !

Lorsqu'un surnaturel décide de s'emparer d'un ancien artefact détenant le pouvoir de libérer le mal et de dévaster le monde, c'est Merit qui se lance à sa poursuite. Mais la jeune vampire est elle-même traquée. L'un de ses ennemis est bien déterminé lui aussi à mettre la main sur le précieux trèsor. Dans ce combat, pas de pitié. Pas de règles. Aucune vie ne sera épargnée. La chasse est ouverte.


Mon (humble) avis :

C'est avec un plaisir partagé que j'ai retrouvé Merit. Que je vous explique : je ne sais pas pour quelle raison, mais j'ai eu un peu du mal à me plonger dans l'intrigue au début. ATTENTION, Spoiler ! Le fait qu'Ethan soit de retour m'a déstabilisée. Pas que je n'en sois pas contente, entendons-nous. Mais j'aimais bien la façon dont Merit essayait de se faire à sa disparition (et puis j'aimais beaucoup Jonah <3). Bref.

Une fois remise, après quelques chapitres, c'est passé beaucoup mieux : il faut dire qu'on est vite dans l'action. Le fait que Mallory soit encore en train de foutre sa vie en l'air est très... C'est difficile pour Merit, de voir que son amie néglige tout le reste pour accomplir quelque chose qu'elle sait dangereux pour la survie du monde.

Ce que j'ai notamment apprécié (et c'est comme ça depuis le début de la série), c'est que les personnages ont besoin de temps. Comme dans la vie quoi. Pour aimer, se pardonner. Se rendre compte de ses erreurs. Les personnalités sont extrêmement bien définies, plausibles. Cela va aussi avec le fait que les êtres surnaturels essayent de vivre une vie paisible en s'intégrant aux humains (ce qui ne se fait pas sans mal, loin de là).

Le pas de deux de Merit et Ethan est quelque peu agaçant. Quel crétin! Mais bon, ça pimente un peu l'affaire, soyons honnête.

Le personnage de Tate, qui est très intrigant depuis le début, occupe une place importante dans ce tome, et on comprend enfin certaines choses à son égard.

Comme toujours, l'humour, le style fluide sont des plus indéniables. Les références culturelles (musique, cinéma,...) sont vraiment choeuttes.

Ce ne fut pas un coup de coeur, mais j'ai vraiment bien aimé. Vivement la suite (mais là, va falloir être patiente je crois)



7/10

Challenge Globe Readers 
3)Chicago

Références :
Auteur : Chloé Neill
Titre : Morsure de sang froid
Série : Les Vampires de Chicago
Genre : Urban Fantasy
Edition : Milady
Mon appréciation : Très bien
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire