vendredi 17 mai 2013

Le château des Carpathes - Jules Verne




Quatrième de couverture :

Le château des Carpathes...
Garde-toi d'y monter, étranger !
Nul ne s'en approche impunément.
Les plus téméraires ne prononcent son nom qu'en tremblant.
Les habitants de Werst le savent bien.
Depuis le départ du dernier baron de Gortz, toutes les créatures du diable, balauri, zmei, stryges et autres vampires s'y sont réunies.
Elles y font même du feu...

Oui, du feu !
Frik, le berger, vient d'en voir la fumée.

C'est donc qu'il est hanté! Horreur !
Le village est maudit !
Chort s'y est installé...

Chort ou Belzébuth, 
le jeune comte de Telek s'en moque.
Il va monter, lui, franchir le pont-levis.
Car ce château était celui de Gortz...
Et depuis la mort de sa bien-aimée, il n'a plus rien à perdre.
Sauf peut-être la raison...
Mais il faut être fou.
Fou à lier pour tenter une telle aventure.
D'autant que l'ancien propriétaire...

Mon (humble) avis :

Voici une lecture réalisée suite à la mention faite d'icelle dans un cours de l'unif. Le professeur nous avait dit que c'était en quelque sorte l'un des premiers livres de fantastiques, dans la veine du gothique et de l'horreur. Cet été-là, je l'ai croisé dans une bouquinerie du sud de la France et donc, je n'ai pu résister.

Et en fait, il m'a fallu un temps fou  pour le lire ! D'une part, c'est dû à ma fainéantise. Je l'ai commencé, puis reposé pour en lire d'autres, puis repris un peu, puis reposé, et ainsi de suite. Ensuite, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Avant d'arriver au château lui même, il a fallu du temps !

(Dailleurs, le quatrième de couverture est très fidèle. Et même, je n'ai fait le rapport avec l'illustration qu'à la fin [à ce niveau-là, a priori, on peut dire qu'elle laisse perplexe], donc, il y a tout de même un mystère qui plane sur ce livre...)
 
Sinon, à partir de là, j'ai dévoré la fin. Il s'agit d'un de ces récits où tout est finalement expliquer, tous les phénomènes "paranormaux" sont en réalité la cause de faits scientifiques. Miroirs, enregistrements, fumée, projections,... Tout le mystère se trouve expliquer. C'est bien du Jules Verne en deux mots.

Je dirais que pour les inconditionnels, il devrait plaire, mais pour les autres, beaucoup moins ! Je le classe moyen, personnellement. Il faudrait peut-être aussi que je relise mes notes de ce fameux cours, pour voir si moi-même je n'ai pas embrouillé ce que j'ai entendu...

Références :
Auteur : Jules Verne
Titre : Le château des Carpathes
Genre : Roman
Edition : Librio
Mon appréciation : Moyen 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire