samedi 11 mai 2013

Les carnets de Max Liebermann - 5 : Communion mortelle




Quatrième de couverture :

Alors qu'en ce début de XXè siècle une séries de crimes endeuille la ville de Vienne, l'inspecteur Oskar Rheinhardt et son ami, le psychiatre Max Liebermann, se lancent à la poursuite d'un insaisissable psychopathe dont l'arme favorite est... une épingle à chapeau. S'agirait-il du fameux complexe d’Oedipe, que Freud vient de mettre au jour ? Mais Liebermann doit également traiter ses propres patients, dont un homme obsédé par son doppelgänger, un double inquiétant... Traumatisme ? Hallucination ? Quand de nouveaux meurtres remettent en cause ses déductions, l'affaire prend dès lors une tournure très obscure.

Mon (humble) avis :

Voici une lecture qu'il me tardait de commencer. Et je n'ai pas été déçue.

C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé l'inspecteur Oskar, sa passion pour la musique, les pâtisseries, sa famille et son métier. Tout comme le docteur Liebermann, sa reletion particulière avec Miss Lydgate et ses patients.

Nous sommes au coeur de Vienne, au début du 20ème siècle. Cela fait aussi beaucoup dans le fait que j'apprécie cette série, j'aime bien le charme un peu désuet de cette ville (un jour, je la visiterai, si si). Elle semble vraiment agréable et fascinante.

Tous les éléments que j'ai mentionné jusque là se mélangent et interviennent avec justesse pour soutenir l'intrigue et servir le côté très "psychanalyse" de cette série. On sent que tout est pensé mûrement. 

J'en viens maintenant à l'intrigue policière en elle-même. La façon de tuer du criminel est vraiment particulière et l'auteur, grâce à ce personnage, s'attaque à la fascination de la mort. (J'ai retrouvé un écho particuliers dans un livre que j'ai terminé il y a peu, Les Revenants de Laura Kasische)

En bref, des sujets qui m'intéressent et qui m'interpellent, une intrigue bien construite et menée, bien équilibrée, la découverte d'une période historique et d'un lieu particulier, des personnages attachants. Je suis définitivement conquise !


10/10


4ème escale : Vienne

Références :
Auteur : Frank Tallis
Titre : Communion mortelle
Série : Les carnets de Max Liebermann
Genre : Enquêteurs en tous genre (Grands Détectives)
Edition : 10/18
Mon appréciation : Très bien

5 commentaires:

  1. C'est un auteur que j'ai bien envie de découvrir ! Il me semble que tu m'avais déjà parlé du premier livre de la série, il faudrait que je me décide un jour car ça a vraiment l'air pas mal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense en effet que ça pourrait te plaire... Ce sont des policiers, mais pas des thrillers ou des trucs trop gore. Et puis l'ambiance aussi. Je me suis déjà trompée, nos goûts sont différents, mais pour ceux-ci, je crois être dans le bon en disant ça.

      Supprimer
  2. je ne connaissais pas du tout, mais tu as su éveiller ma curiosité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont vraiment chouettes en tout cas, je confirme. J'espère que tu pousseras jusqu'à tester ;-)

      Merci de ton passage !

      Supprimer
  3. Petite annonce, c'est l'avant-dernier de la série ! Il n'y a donc pas 20 ou 50 livres prévus, juste 6 (je l'ai appris aujourd'hui en achetant le dernier).

    RépondreSupprimer