mardi 27 août 2013

New Victoria - 1


Quatrième de couverture

L'amour est immortel.

L'amour ignore les frontières, dit-on. Et celle entre la vie et la mort ? Bienvenue à New Victoria, le dernier refuge d'une humanité éreintée par les guerres.
Les jeunes filles de bonne famille y ont un destin tout tracé : épouser un membre de la haute société et collectionner les robes de bal. Nora n'a jamais aimé se plier aux règles, surtout depuis la mort de son père, l'éminent docteur Dearly. Mais rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l'a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d'une faction rebelle. Avec l'aide d'un séduisant soldat, elle devra pourtant surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants... comme les morts !
 
Mon (humble) avis : 
 
Voici enfin mon avis sur cette lecture ! J'en profite pour m'excuser encore une fois auprès de Books, parce que c'est moi qui lui ai proposé une lecture commune et que c'est moi qui rend mon avis 2 mois plus tard ! Mes plus humbles excuses! Voici son avis.
Il me semble, rétrospectivement, que j'ai mis un peu de temps à bien entrer dans l'histoire. Je ne veux pas dire par là que ça ne me plaisait pas, mais que l'intrigue et les développements sont plutôt bien équilibrés et arrivent en leur temps. Une prise de conscience d'abord du monde dans lequel nous propulse l'auteur. C'était pour moi la première fois que je lisais du steampunk.  Ce fût une chouette expérience, que je ne regrette pas, mais je ne suis pas non plus au point où je vais me jeter sur tous les livres du genre. 
Il faudrait en effet que je retente l'expérience pour savoir si j'accroche réellement. C'était un excellent premier contact.

Le livre se démarque à plusieurs niveaux. Tout d'abord, il n'y a pas que le point de vue des ados qui est exploité, mais aussi celui de deux trois adultes. Et puis les événements sont aussi de nature à faire grandir les personnages évidemment ! A composer avec des personnes qu'ils n'apprécient pas vraiment etc. La vue globale de l'intrigue m'a semblée très agréable et profite au livre.

J'ai beaucoup aimé les personnages, que ce soit Bram ou Nora, mais mon petit coup de coeur va à Pamela. J'ai vraiment trouvé que son parcours à elle était particulièrement intéressant, composer avec un petit frère très pénible, ainsi qu'avec le fait que sa famille soit "parvenue" et se frotter à la haute société en période de crise. 

J'ai donc apprécié les points de vues multiples. Le lecteur s'intègre bien dans l'univers et reçoit les informations au compte-goutte.

Et puis, un gros plus pour moi : la relation entre les héros n'est décidément pas donnée d'avance ! Et ça, ça fait du bien aussi. Bram est vraiment admirable, mais on comprend bien les résistances de Nora... Il est non-vivant quoi ! Je trouve donc que l'auteur évite bien tout le côté guimauve et mélo (même s'il y en a quand même un petit chouïa à la fin. Bon, tout de même, on n'est pas de marbre). 

Je suis donc curieuse de savoir ce que nous réserve la suite, même si je ne suis pas pressée. L'achat reste quand même un petit investissement ! Mais j'ai savouré cette lecture.

Merci encore à toi Ju, pour ta patience !


12/20

Références :
Auteur : Lia Habel
Titre : New Victoria
Saga : New Victoria
Genre : Steampunk
Edition : Castelmore
Mon appréciation : Très bien  

3 commentaires:

  1. Contente que le livre t'ait plu. J'ai l'impression qu'on a à peu près les mêmes avis :) Et tu es toute pardonnée pour le retard ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que je me suis dit en lisant ton avis, on a une appréciation très proche. J'ai un peu peur de prendre le deuxième cela dit... Même si ça devra attendre à mon avis, de toutes façons :)

      Supprimer
  2. je n'ai pas encore ce titre, mais je compte bien réparer cette erreur car je suis certains qu"'il me plaira au vue des nombreux articles élogieux à son sujet !

    RépondreSupprimer