mercredi 11 septembre 2013

Les Voies de l'ombre - 2 : Stigmate


Quatrième de couverture 
 
Quand les victimes d'un monstre fascinant et obscène se lancent sur les traces du prédateur qui a dévasté leur vie, elles ignorent qu'elles n'auront pour seules issues que la fuite, la mort ou... les voies de l'ombre.
"J'ai de l'amour pour mes chiens d'attaque. Certains il a fallu les tabasser, d'autres pas. Il n'y a pas de règles.
C'est ça l'extraordinaire chimie de la nature humaine. C'est passionnant. Approche-toi, ami voyeur. Et n'aie pas honte de ton vice. Viens pénétrer le monde d'un artiste du crime.
Il es temps que je me présente et que j'offre ma réflexion à la multitude.
Kurtz."
 
Jérôme Camut et Nathalie Hug replongent en plein cauchemar les principaux personnages de Prédation.

Mon (humble) avis 
 
Ce livre est... terrifiant. Cette série, veux-je dire. Vous voyez le petit extrait des écrits de Kurtz... Et bien, je me suis posé la question : franchement, pourquoi je lis ça? Pourquoi est-ce si fascinant?
On retrouve donc dans ce tome les protagonistes du tome précédent : ceux qui ont enquêté, ceux qui sont désormais libres, mais pas forcément libéré de leur passé, et de nouvelles personnes. Des liens se créent, et peu à peu, on voit que Kurtz a un but, au-delà de simplement dresser des humains pour ses fins personnelles... (Ce qui est déjà terrifiant en soi, on est d'accord).

Le récit est constitué du point de vue alternatif des différentes parties impliquées, dont Kurtz, via ce qu'il fait, mais aussi via ses écrits. Une construction qui fonctionne extrêmement bien, qui donne une belle alternance et un rythme.
 
Je vais attendre avant de lire le suivant... Parce que tout de même, ça fait peur tout ça (mais j'ai peur d'en dire trop...)
 

20/20


 
Références :
Auteur : Jérôme Camut et Nathalie Hug
Titre : Stigmate
Saga : Les Voies de l'ombre
Genre : Thriller
Edition : Livre de Poche
Mon appréciation : Bien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire