lundi 28 octobre 2013

La relieuse du gué - Anne Delaflotte Mehdevi


Quatrième de couverture

Ayant quitté vie citadine, métier et fiancé parisien, Mathilde renoue avec ses premières amours et s'installe dans un atelier de reliure, en Dordogne. Elle se consacre à un métier qui la passionne et navigue entre bons et mauvais voisinages. Un matin d'orage, un mystérieux jeune homme lui confie un livre en lui demandant de le restaurer pour la semaine suivante. Elle accepte mais apprend le lendemain qu'on a retrouvé son corps sans vie. Elle décide de mener l'enquête : qui était cet homme, d'où tenait-il ce livre qui contient, outre de très belles aquarelles, une série de nom énigmatique?
Hommage rendu à la matière vivante et sensuelle des livres, ce roman les présente comme des complices, qui, interrogés avec soin et finesse par Mathilde, peuvent révéler leurs secrets les plus enfouis. Et tandis que l'enquête progresse grâce à son art de la restauration, se dessine une intrigue au romantisme délicat.

Mon (humble) avis

Voici une lecture très particulière, dans le style d'écriture, mais aussi dans l'intrigue.

Ce que j'ai aimé : d'être plongé dans un univers désuet, "ancien". Déjà, l'héroïne vénère les livres, donc bon, ça crée un lien. Mais j'aime bien aussi son métier, sa rue, qui est peuplée de boutiques à l'ancienne. Les magasiniers sont un peu excentriques, le tout donne un ton nostalgique au récit.

Sans compter que l'écriture est très singulière. Il m'a fallu un moment pour pouvoir me plonger dans l'histoire, et ne plus rester bloquée par le style. Il s'agit de bien prendre le temps de la lecture, car sinon, on peut lire trop vite et louper un mot, une expression,... Bref, le style peut être un repoussoir. Mais, personnellement, je m'y suis faite. Il est très poétique, et ça contribue certainement à l'atmosphère désuète générale.

Pour tout vous avouez, j'ai un peu oublié les événements de l'intrigue, enfin, il me semble me souvenir du principal, mais je n'en suis pas sûre... Disons juste que je ne suis pas certaine de la fin.

Mais j'ai passé un agréable moment, sans qu'il soit non plus transcendant. J'adore, et ça c'est aussi un plus, les éditions Babel, la couleur du papier, sa texture, ses couvertures. J'ai emprunté à la bibliothèque un autre livre de cette auteur, que je ne connaissais pas du tout avant cette lecture.

  
PàZ n°4 : 14/20

Références :
Auteur : Anne Delaflotte Mehdevi
Titre : La relieuse du gué
Genre : roman
Edition : Babel
Mon appréciation : Bien  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire