vendredi 11 octobre 2013

Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé






Quatrième de couverture

Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, se rend à la foire de Hautefaye, le village voisin.
Il arrive à destination à quatorze heures.
Deux heures plus tard, la foule l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.
Pourquoi une telle horreur est-elle possible? Comment une foule paisible peut-elle être saisie par une frénésie aussi barbare?
Ce calvaire raconté étape par étape constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'histoire du XIXème siècle en France.

Mon (humble) avis

Ha hem. Heureusement qu'il est court celui-là !

Comme l'annonce très justement le résumé, on suit le parcours d'un jeune homme se rendant au village voisin, et puis les événements s'emballent, et pour... et bien, par un concours de circonstances tout à fait étrange, les gens se mettent à le huer, à lui hurler dessus. Rien ne va. Tout est de sa faute, absolument tout. Et la foule se déchaîne. 

Le récit est divisé en étapes, chacune prenant quelques pages, il y a même un petit plan du parcours dans le village, et on n'a l'impression que la barbarie ne s'arrêtera jamais. Les châtiments sont assez pénibles ; mais le pire de tout, c'est que tout ce que le pauvre subit, ne repose sur aucune raison... 

Très glauque, et le pire, c'est qu'on se dit que ça pourrait se reproduire, ça c'est dailleurs certainement produit, au fond, à d'autres époques et dans d'autres lieux. Bref, ça fout quand même les jetons.

Il y a aussi une petite partie concernant les différentes conséquences que ces actes auront pour le village, mais elle n'aide pas tellement à se sentir mieux je dois dire...

Lecture indéniablement marquante. C'était mon premier Teulé. M'en souviendrai !


PàZ n°4 : 11/20

Références :
Auteur : Jean Teulé
Titre : Mangez-le si vous voulez
Genre : Roman
Édition : Pocket
Mon appréciation : Bien  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire