lundi 4 novembre 2013

Eleanor Rigby - Douglas Coupland


Synopsis (pris sur Livraddict)

Jeune femme, trente-six ans, grosse et terriblement seule, n'attend plus rien de la vie. C'est ainsi que se voit Liz Dunn. Grosse, Liz l'a toujours été. Seule, plus encore. Hormis les visites régulières de sa famille qui la traite en cas désespéré, elle ne fréquente personne. De petit ami, encore moins. Ajoutez à cela une opération des dents de sagesse et une semaine de convalescence à regarder des films d'amour, et le portrait est complet. Mais alors que Liz s'apprête à explorer davantage le gouffre de sa solitude, un coup de fil vient bouleverser son existence... D'une lucidité foudroyante et d'un humour féroce, Douglas Coupland tente de répondre aux questions que soulève la chanson des Beatles : D'où viennent les gens seuls ? Où est leur place dans le monde ?

Mon (humble) avis

La solitude, ah, sujet sensible. J'étais curieuse de connaître cette histoire de solitude, et puis, le titre de la chanson des Beatles, voilà quoi. Cela m'a permis de faire plus attention à ses paroles, dailleurs ! Bref, revenons en à nos moutons.

Ce court roman parle donc en effet de la solitude. Son héroïne est banale, travaille normalement, sans exploit, a une famille qui l'entoure plus ou moins, sans se mêler de sa vie. Elle semble bien le vivre.

Jusqu'au jour où... À cause de ce fameux coup de téléphone, lui rappelant un événement plutôt marquant de son passé, Liz doit refaire un voyage, un retour en arrière sur son adolescence. Pour que du bien en sorte? Ou pas?

Alors, je dois dire que j'ai bien aimé le ton du livre, car il est vrai que l'auteur dissèque la solitude, mais on ne tombe pas dans le larmoyant (merci le ton et l'écriture de Douglas Coupland). Cela dit, même s'il y a une touche d'humour noir, ce n'est pas un livre vraiment marrant, qu'on se le dise.

Personnellement, il permet peut-être de relativiser que ce soit sur les relations de famille, ou bien ce que veut vraiment dire d'être seul. D'une nature solitaire, j'ai savouré particulièrement le fait que j'ai une famille très proche, et des amis en or.

Je suis très curieuse de voir comment Douglas Coupland aborde d'autres problèmes/situations, je vais donc, quand j'en aurai le temps et la possibilité me pencher sur d'autres de ses romans.

Références :
Auteur : Douglas Coupland
Titre : Eleanor Rigby
Genre : Roman
Édition : 10/18
Mon appréciation : Bien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire