lundi 11 novembre 2013

Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom - Barbara Constantine





Quatrième de couverture (L@)

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (c'est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n'était pas passé par là…


Mon (humble) avis

Quelle belle lecture ! Que ça fait du bien !

Ce petit livre, tout simple, décrit une situation qui est très "possible". Et, en ne cachant pas les difficultés de la vie pour un petit jeune, ou pour une petite vieille, Barbara Constantine nous présente tout ça de façon tout de même optimiste.

J'ai été touchée par cette lecture, que j'ai faite à un moment assez pénible pour moi (même si, en comparaison, il n'y a vraiment rien de grave), et elle m'a permis de relativiser, et en même temps, m'a fait chaud au coeur et rendu de l'optimisme. 

Car enfin, si la situation de départ est très précaire, on se rend vite compte que Tom a des voisins bienveillants, une mère qui l'aime, même si elle a beaucoup de mal à joindre les deux bouts et à se comporter comme une adulte (qu'elle n'est pas encore vraiment). Alors oui, sa vie est difficile, mais il a le principal, dirait-on. 

Tout au long de ma lecture, je me suis demandée si Barbara Constantine allait nous plonger dans le drame ou bien nous épargner. Dans la vie, c'est pareil, tout peut basculer. 

Sur 251 pages, on peut aussi dire que l'émotion est présente. En bref, je poursuivrai volontiers la découverte de cette dame.


Références :
Auteur : Barbara Constantine
Titre : Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
Genre : Roman
Édition : Livre de Poche
Mon appréciation : Coup de cœur 

3 commentaires:

  1. Je l'ai lu aussi il y a quelques semaines et j'ai beaucoup aimer. J'ai lue aussi et puis paulette et j'ai envie de livre d'autres livres de Barbara Constantine j'aime beaucoup son écriture et ses histoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'autre titre que j'ai en ma possession est et puis Paulette, mais on croise, dans Tom, petit Tom... la petite file de l'Amélie de Amélie, sans mélo... Je suis donc aussi curieuse de celui-là !
      Merci de ton passage ;)

      Supprimer
  2. Ravie que ce petit livre t'ait plu ! J'en garde un vraiment bon souvenir :)

    RépondreSupprimer