dimanche 22 décembre 2013

Qwill et Koko - 1 : Le chat qui lisait à l'envers






Quatrième de couverture 

Pour Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel, un poste de critique d'art est une véritable gageure étant donné qu'il ne connaît rien à la question. Très rapidement, il se rend compte que son véritable travail consiste à contrebalancer celui d'un féroce critique, attaché au même journal et détesté de tout le monde. Pourtant la maison de celui-ci est un véritable musée, sa table celle d'un fin gourmet et l'homme lui-même est brillant et satirique. Il possède aussi un chat siamois aristocratique, Kao K'o Kung - Koko pour Qwilleran - qui apprécie les vieux maîtres et sait lire à l'envers les manchettes des journaux. Dans le monde apparemment paisible des beaux-arts, trois morts brutales se produisent et c'est grâce au flair de Koko que Qwilleran découvrira la vérité.


Mon humble avis

Bon, voici une série qui m'intrigue depuis longtemps, mais je suis un peu rigide en la matière, et il fallait que je trouve le premier tome pour la commencer.

Ce qui en soi, n'est pas une excuse, puisque je l'ai trouvé il y a longtemps. Mais bon, bref, ceci n'est pas le sujet de cette chronique.

Donc, ce roman est très court, je l'ai lu en une journée (en faisant d'autres choses bien-sûr). Je ne crois pas que cette série satisferait tout le monde. Mais, ma foi, il m'a bien plu :)

J'ai bien accroché au personnage principal, ainsi qu'au chat, bien-sûr ^^ 
On n'est pas dans une enquête réellement policière selon moi... On aborde le monde de l'art ce qui est un peu un de mes intérêts. L'auteur s'y moque gentiment de ce que le marché de l'art et les artistes sont devenus. Le petit côté caustique m'a bien plu.

Bon, malheureusement, trouvé la suite ne va pas être facile à mon avis, ce qui n'est pas une de mes priorités, mais bon. Dès que je n'hésiterai pas si je le trouve ^^

Références :
Auteur : Lilian Jackson Braun
Titre : Le chat qui lisait à l'envers
Saga : Qwill et Koko
Genre : Enquêteurs en tous genres
Édition : 10/18
Mon appréciation : Bien
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire