mercredi 15 janvier 2014

De pierre et de cendre - Linda Newbery



Quatrième de couverture

Lorsque, par un soir brumeux de 1898, le jeune peintre Samuel Godwin pousse les grilles de la propriété de Fourwinds, il est immédiatement envoûté. Engagé pour enseigner l'art aux deux filles de Mr Farrow, il ignore encore que cette luxueuse demeure sera pour lui le décor de ses plus belles peintures.
Intrigués par la personnalité ombrageuse du maître des lieux, séduit pas les jeunes demoiselles, Marianne et Juliana, désarçonné par Charlotte Agnew, leur gouvernante et dame de compagnie, Samuel comprend vite que le raffinement du décor et des êtres dissimule de bien sombre mystères et que le vent souffle pour mieux balayer les cendres d'un passé scandaleux...

Mon (humble) avis

La lecture de ce livre entre pour moi dans deux "challenges".
Le premier, c'est celui mis en place par Calypso sur L@. Je l'ai croisé plusieurs fois dans les suivis de différents membres, j'ai apprécié son petit côté mystérieux, et quand j'ai vu que le mot de cette session était "pierre", je me suis lancée. Voici un lien vers le sujet dédié au challenge "Un mot, des titres".

Le deuxième, que l'on pourrait appeler un partenariat, est une sorte de prolongation du Challenge Binôme proposé par le forum Au fil des Pages. Pour le début de cette année, les binômes ont changés. Mais, avec Books All Around, on se connait. Nous sommes amies, et nous avions envie de continuer cette chouette expérience. Du coup, ce titre est le choix qu'elle a effectué dans ma Pàl pour janvier.

Parlons à présent du livre en lui-même. Tout d'abord, j'aime vraiment beaucoup sa couverture. Je trouve que ces trois filles, associées au quatrième de couverture, donnent une aura particulière au livre. Après ma lecture, je dois dire que l'histoire proposée est plus sombre que ce que laisse présager cette couverture...

J'ai tout de suite accroché avec le style de l'auteur, et surtout avec la période et le thème choisi. Un jeune précepteur se rendant dans un manoir, fin du 19ème, dans la campagne anglaise, c'était déjà presque gagné. Un artiste en plus ! J'en profite pour dire ici, que je suis dévorée de curiosité à l'idée de voir à quoi pourrait ressembler, en "vrai", ce manoir, ses sculptures, son intérieur dit "moderne". Cette curiosité et cette envie sont indéniablement une des raisons qui m'ont fait apprécié le récit.

Je n'ai cependant, dès le premier abord, pas trouvé le maître des lieux particulièrement ombrageux. Un peu inaccessible peut-être, mais ça ne me semblait pas insolite. Samuel Godwin m'a semblé attachant et curieux, assez naïf aussi. Les deux jeunes filles sont indéniablement étranges, mais celle qui m'a vraiment intriguée durant ma lecture, c'est la gouvernante, Charlotte. J'ai soupçonné tout du long qu'elle cachait quelque chose.

Ce qui m'amène à un petit bémol. Le point négatif, je dirais. J'ai eu trop peu, à mon goût, d'exploration de la personnalité de chacun. J'aurais voulu en savoir plus sur leurs sentiments, tout du moins au moment où se produisaient les différents événements relatés. Surtout concernant Juliana, Charlotte et Samuel.

(Le récit est constitué d'une alternance de point de vue, celui de Samuel et celui de Charlotte. Il est également émaillé de quelques lettres).

J'ai été surprise, lorsque j'ai vu enfin les raisons de si lourds silences et peines. Je ne m'attendais pas à ça. Je ne vais pas en dire plus, histoire de conserver le mystère.
Quant à la fin, elle n'est pas toute rose, mais plutôt en demi-teinte, et de ce fait, elle me semble plus vraisemblable.

Comme vous l'aurez peut-être compris, j'ai trouvé ma lecture très agréable, mais trop courte ;-).

21ème session : mot "pierre"


Partenariat de Janvier avec Books All Around

Références :
Auteur : Linda Newbery
Titre : De pierre et de cendre
Genre : Contemporain
Édition : Livre de Poche
Mon appréciation : Très bien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire