lundi 3 mars 2014

La grammaire est une chanson douce - Érik Orsenna




Quatrième de couverture

"Elle était là, immobile sur son  lit, la petite phrase bien connue, trop connue : Je t'aime.
Trois mots maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps.
Il me sembla qu'elle nous souriait, la petite phrase.
Il me sembla qu'elle nous parlait :
- Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j'ai trop travaillé. Il faut que je me repose.
-Allons, allons, Je t'aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pied.
Monsieur Henri était aussi bouleversé que moi.

Tout le monde dit et répète "Je t'aime". Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots s'usent. Et parfois, il est trop tard pour les sauver." 


Mon (humble) avis

Voici un petit livre tout mignon, tout poétique, mais avec un vrai message à la clé. 

En le lisant, j'étais assez détachée, mais en y repensant, je salue quand même cette belle trouvaille, ce petit compte qui nous montre comment les mots, mais aussi de manière plus général, l'usage qu'on en fait, est important.

J'ai trouvé assez pertinent l'observation à propos des professeurs, qui se retrouvent parfois dans des formations ou des programmes qui semblent bien trop obscurs. (Ma maman est institutrice).

J'ai aimé m'imaginer la ville des mots, avec les adverbes qui font les gros durs, les conjonctions de coordinations, le mariage à la mairie du nom et de l'adjectif, et puis les horloges pour les verbes. Mais aussi la dame qui récite les "vieux" mots.

J'ai apprécié également les illustrations.

Bref, une jolie promenade, douce en effet. 

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge Un mot, Des titres, organisé par Calypso sur Livraddict. 







Références :
Auteur : Érik Orsenna
Titre : La grammaire est une chanson douce
Genre : Roman (conte)
Édition : Livre de Poche
Mon appréciation : Bien

1 commentaire:

  1. J'ai lu ce roman aux débuts de mes secondaires et j'ai toujours un vrai sentiment d'attachement à son égard, les souvenirs sans doute. Il est très chouette quand on débute la grammaire :)

    RépondreSupprimer