vendredi 14 mars 2014

Mon plus grand combat - Flo Jallier






Quatrième de couverture

"Il n'y a pas qu'une seule façon de venir au monde. Moi, je suis née deux fois. La première, en petit enfant malade, victime d'un asthme violent découvert à la naissance, qui m'a valu un avis médical interdisant toute activité sportive, et même toute sortie prolongée. Et la suivante, lorsque mon poing a percuté le front de Jacky, mon futur entraineur, sept ans plus tard."


Mon (humble) avis

Tout d'abord, je tiens à remercier le forum Au fil des pages, ainsi que les Éditions Sarbacane, qui ont proposé ce partenariat. J'ai apprécié le petit mot et le marque-page offert en plus de ce service presse.

Je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Un roman sur la boxe? Une passion sportive? Y ajouter un élément assez particulier : une maladie respiratoire? Sur quoi cela va-t-il aboutir?

Tout d'abord, je dois dire un mot sur l'objet en lui-même. Je trouve que le livre est beau, la couverture donne une assez bon aperçu de la personnalité de notre héroïne, Tara. Et puis, il est agréable à manipuler, les pages épaisses. Bref, déjà plein de bons points pour l'objet.

Ensuite, plongeons dans la construction du roman. Des chapitres assez courts, structurés selon une logique de boxe, de vie de sportive. J'ai apprécié ce point. Les chapitres courts sont assez percutants, et ça m'a plu. J'ai bien aimé cette structure nette, claire, et qui a un impact non négligeable sur la lecture.

Avec ça, va le style, l'écriture. Ils correspondent tous deux aux caractéristiques données pour la structure. Si je devais juste dire un petit quelque chose de "négatif" : les respirations de Tara, j'en aurai bien eues un peu moins. Bien que je comprenne aussi totalement qu'elles ponctuent le discours de son entraîneur, que si on avait celui-ci sans "interruption", on se serait peut-être bien lassé... C'est donc une remarque minime.

Je me suis un peu demandé où on allait, quand même. Prise assez vite dans le récit, j'ai assez rapidement cerné Tara. Je pensais que sa maladie serait plus présente dans le récit, mais elle vit la boxe sans que l'on sente le poids d'un asthme. Par contre, plus la première partie avançait, plus Tara m'est devenue antipathique. Quelle personnalité ! J'avais envie de la secouer, tout en me disant que vraiment, je n'aimerai pas la croiser. 

Et c'est là que le récit, qui ne me touchait pas comme je l'attendais, à pris un fameux virage. Je dirais, suite au quatrième de couverture, que Tara va naître une troisième fois. Et la prise de conscience qu'elle traverse, et les efforts qu'elle va réaliser m'ont bien plus touchée.

Donc, je ressors avec un sentiment très positif de cette lecture. Juste une dernière remarque : je ne sais pas si je mettrai ce livre tout à fait en jeunesse... Tara a quand même une vingtaine d'années. Il ne se passe rien de 'tabou', mais je ne sais pas... Je mettrais peut-être plus cette lecture à partir de 16 que de 14 ans.

Encore un grand merci pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livre, mais il a l'air intéressant. Biz

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre a l'air intéressant, je l'ajoute à ma wish list :)

    RépondreSupprimer