vendredi 30 janvier 2015

Noces d'éternité, Aude Réco


Résumé (emprunté à Livraddict)

Angleterre, année 1890... Ellen Covert vit dans un manoir victorien sujet à d'étranges manifestations : empreintes de pas mouillés, robe de mariée qui saigne,... L'atmosphère se charge de mystère jusqu'au jour où son futur époux est retrouvé mort au matin de ses noces. En dépit des conventions, Ellen enquête sur le mystère de la demeure et sur celui qui entoure sa propre personne. Dépourvue de droits, elle se heurte aux secrets de son père et à la mort mystérieuse d'une esclave. Perdue entre intimes convictions et troubles, elle s'apercevra que le plus grand danger ne vient pas d'où elle pense...

Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercier Au fil des pages et les éditions du Petit Caveau qui nous ont proposé ce partenariat. Je tiens également à m'excuser pour le retard de cette publication, ma santé m'a joué un petit tour, mais voilà, je publie enfin mon avis!

Pour moi, le résultat de cette lecture est en demi-teinte. J'ai apprécié... Mais!

En fait, déjà précédemment, je me suis rendue compte que la forme de la nouvelle n'était pas toujours celle qui me plaisait le plus. En effet, elle me laisse très souvent un goût d'inachevé, de manque de profondeur.

J'ai bien aimé suivre Ellen, qui pourtant n'est pas spécialement très sympathique, dans sa découverte de ce mystère qui entoure sa maison et sa famille. Mais j'aurais aimé avoir plus de détails sur la manière dont la "malédiction" est apparue, sur la personnalité des protagonistes, sur les différentes manière de se protéger de ce malheur. 

Le côté tragique ne m'a pas du tout dérangé, justement, j'ai trouvé que c'était un plus. Quand à l'écriture, elle correspond tout à fait au ton que j'attendais du récit gothique de la fin du 19ème.

Voilà donc, j'en voulais plus, c'est donc que j'ai aimé... Mais j'ai été frustrée!

1 commentaire:

  1. Je suis d'accord avec toi ! Je viens de terminer ce petit livre et je trouve qu'il aurait gagné à être plus long car comme toi, je pense qu'il y a un manque de profondeur à plusieurs niveaux et, en plus de ceux que tu cites, j'aurais aimé avoir un peu plus de descriptions des lieux histoire de me faire un peu angoisser. Par contre, la fin m'a surprise, je ne m'attendais pas à ça, ça change et, comme tu le dis, c'est un plus !

    Et pour finir, je dois bien avouer avoir maintenant envie de découvrir d'autres livres de cette maison d'édition, notamment la saga Les soupirs de Londres :).

    Bisous bisous !

    RépondreSupprimer