mardi 11 août 2015

Tant que battra mon coeur - Charles Aznavour

Quatrième de couverture
 
Dans ce livre de réflexions et de souvenirs intimes, l'artiste que l'on connaît, l'homme plus secret et l'Arménien de cœur viennent tour à tour chuchoter à notre oreille sur le ton de la confidence, dessinant du grand Charles un bel autoportrait.
Pour que batte notre cœur, Charles Aznavour nous invite à prendre des risques, à nous dépasser, à nous étonner nous-mêmes.
 
Mon avis
 
En premier lieu, je tiens à remercier les Editions Points et Livraddict qui ensembles ont permis que j'accède à ce livre proposé en partenariat. Un grand merci  à vous.
 
Je dois dire que je n'ai pas autant apprécié ma lecture que ce que j'envisageais. 
 
Charles Aznavour y exprime son ressenti sur différents sujets, mais une chose m'a sauté aux yeux : son âge... Je veux dire, je savais son âge. Mais j'ai eu l'impression qu'alors qu'il nous dit ne pas s'y arrêter, il se justifie beaucoup et démontre presque par a plus b qu'il est encore fonctionnel. Je l'ai trouvé un peu trop sur la défensive à ce sujet.
 
Il y a un autre sujet qui m'a un peu dérangé, mais attention, pas parce qu'il est présent, ça je le conçois et le comprend totalement; mais plutôt par son traitement. Il s'agit de celui de l'Arménie. Je comprends tout à fait que ce représentant d'un peuple spoilé et mal connu le défende, et avec ardeur. Mais de ce que j'en ai lu, il m'a semblé que le point soulevé était surtout que LUI, il en prenait cause, et que c'était un autre bon point à mettre sur son CV. Un peu trop "Regardez, ce que je fais, c'est tellement bien non?". Je souligne bien : je comprends qu'il en soit fier, mais je trouve tout de même que son discours manque un peu de modestie.
 
Bon, moi, c'est comme ça que je l'ai ressenti, et ce n'est peut-être absolument son but lorsqu'il écrit son texte.
 
Cela dit, j'ai beaucoup apprécié qu'il nous fasse part de son ressenti sur la scène française d'aujourd'hui, sur ce que lui a vécu. Mais j'aurais voulu avoir un peu plus de ça. J'ai beaucoup aimé certains passages, bien écrit. 
 
J'adore particulièrement celui-ci :
 
Je te désire
Te couvre du regard
Te caresse de la main
Et te serrant contre ma poitrine
T'emporte dans mon intimité
Et te fais mien
Je te prends avec tendresse
Puis dans un lit, un divan, un fauteuil
Ou n'importe quoi
Et n'importe où
Mouillant mon doigt
Je t'ouvre et je te parcours
D'abord des yeux
Et soudain
Je te pénètre
De tout mon être
Et je te lis

Une lecture clairement en demi-teinte, je suis un peu déçue... Mais je continuerai à écouter ses chansons, et à découvrir celles que je ne connais pas encore, et avec un grand plaisir!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire